« Le système FlatFix est non seulement pratique, mais aussi esthétique »

L‘entreprise d‘installation frisonne Ewald bv travaille depuis déjà plus de six ans avec les systèmes de montage d‘Esdec. « Nos installateurs ne jurent que par ce système pour fixer les panneaux solaires sur les toits », affirme Elias Wendelaar Bonga, conseiller en installations durables chez Ewald. Pourquoi ? En raison de la rapidité et de la facilité du montage. « Une équipe de quatre pose la structure portante pour 400 panneaux solaires en moins de quatre heures. »

L’entreprise d’installation Ewald a déjà vu passer un siècle de techniques de mise en œuvre. Le siège, établi à Leeuwarden, abrite même un petit musée regorgeant de voltmètres anciens, de tableaux électriques en bakélite et d’outils du temps jadis. Il symbolise plus de 100 années de savoir et d’expérience, et aussi d’évolution et d’innovation. Ewald est en évolution. Toujours et encore. « Nous sommes orientés vers l’avenir », explique M. Wendelaar Bonga. « La durabilité joue là un rôle très important, notamment en matière d’approvisionnement énergétique. Nous exécutons beaucoup de travaux d’installation dans le cadre de projets de constructions neuves ; nous installons des panneaux solaires et des pompes à chaleur. Nous sommes spécialisés dans les installations de demain. » Chez Ewald, les installateurs de panneaux solaires sont devenus des experts. « Ils le font si souvent que nous pouvons dire à présent que nous disposons d’équipes de spécialistes. Ils travaillent sur tous types de toitures. Avec les systèmes de montage d’Esdec. Ces systèmes ont vraiment leur préférence », poursuit M. Wendelaar Bonga. Ewald utilise aussi bien les systèmes ClickFit que les systèmes FlatFix. Récemment, l’entreprise a achevé un projet de 400 panneaux solaires au total, installés sur deux toits plats. Ils ont utilisé pour cela le système de montage FlatFix Fusion. « Une équipe de quatre a réalisé ce travail en très peu de temps. En l’espace de quatre heures, la structure portante des panneaux solaires était posée. Vraiment très rapidement. »

TRAVAIL SUR MESURE

Le gros avantage des systèmes de mon tage Esdec est donc la rapidité avec laquelle ils peuvent être installés. Au moyen d’assemblages à crochets et encliquetables, les composants ClickFit EVO se fixent les uns aux autres très facilement. Sur le toit, ou avant de monter sur le toit, les installateurs n’ont pas besoin d’adapter les rails des systèmes. Ils sont livrés sur mesure. La calculatrice permet de calculer les dimensions correctes. « Cela fait gagner du temps et épargne du travail. De plus, il n’y a pas d’éclats d’aluminium éparpillés partout car on n’a pas besoin de scier », selon M. Wendelaar Bonga. Les étriers du système qui tiennent les panneaux sont multifonctionnels, en ce sens qu’ils conviennent à différentes épaisseurs de panneau. Pour les panneaux solaires plus « épais », il suffit d’ouvrir davantage les étriers. « Très pratique », estime M. Wendelaar Bonga. « Lorsque nos installateurs montent des systèmes pour panneaux solaires de 3 cm d’épaisseur le matin et pour panneaux de 4 cm d’épaisseur l’après-midi, ils ont seulement besoin d’apporter un type d’étrier. On ne risque donc jamais de se retrouver avec les mauvaises pièces pendant un travail. »

UN BEAU DESIGN

« Les systèmes ne sont pas seulement rapides à installer, ils sont en plus esthétiques », ajoute M. Wendelaar Bonga. Il trouve que le système a un beau design. Les accessoires comme les goulottes à câbles ne se remarquent pas ; ils sont parfaitement intégrés à l’ensemble des panneaux solaires. « Les câbles ne sont pas posés n’importe comment sur le toit, mais sont judicieusement dissimulés. Les autres éléments contribuent aussi à obtenir un beau toit soigné, couvert de panneaux solaires. » Tout comme l’entreprise d’installation Ewald, Esdec évolue constamment. M. Wendelaar Bonga est tenu informé des innovations relatives aux produits existants et du développement de nouveaux produits. « Esdec sait écouter les utilisateurs de ses systèmes ; je parle par expérience. Dans le passé, nous avons donné notre avis sur un système. Et ils en ont vraiment tenu compte. Ils continuent de perfectionner les systèmes, en se fondant sur nos avis et sur leurs propres études. »