Exploitation de l’énergie solaire : un rendement maximal avec une protection contre la corrosion

La campagne est le meilleur endroit pour exploiter l’énergie solaire Des calculs issus de l’Université d’Utrecht étant donné qu’il est bien souvent difficile de trouver le moindre coin d’ombre à des kilomètres à la ronde. Les plus grandes différences de vent, de température et de sécheresse à l’intérieur des terres sont les principaux inconvénients de ces sites. De plus, l’agriculture doit faire face à de fortes concentrations d’ammoniac, un facteur important de corrosion des structures de couverture. Que faut-il prendre en compte en tant qu’installateur solaire ?

Du fumier à l’azote et à l’ammoniac

Tous les rapports sur l’azote établis l’an dernier montrent clairement les effets des émissions de ce gaz sur la vie des sols. Mais ces émissions sont également à l’origine de phénomènes de corrosion des bâtiments et des structures métalliques. Dans les zones rurales, le coupable est l’ammoniac. L’ammoniac est une préoccupation importante dans le domaine de l’élevage car le bétail produit beaucoup de fumier. Mais cet engrais est également important pour les autres agriculteurs, car il assure une meilleure croissance des plantes et des rendements agricoles améliorés. Une partie de l’azote de ce fumier s’évapore dans l’atmosphère sous forme d’ammoniac, qui lui-même se répand sur un rayon de cinq kilomètres.

Campagne et corrosion

L’odeur d’ammoniac de la campagne n’est qu’une cause parmi d’autres du développement de la corrosion, un terme général pour désigner la rouille et d’autres réactions chimiques des métaux. Les plaines rases qui sont bénéfiques pour le rendement solaire présentent souvent des gradients de température plus importants et sont davantage sensibles au vent que les zones urbaines. Sur la côte, la brise de mer salée souffle sans entrave. Mais il ne faut pas oublier les pluies extrêmes, la neige et la sécheresse sur les autres régions du pays.

La corrosion est la cause principale des dégradations importantes des pièces métalliques, voire de structures entières, ce contre quoi il est difficile de se prémunir. Les dommages dus à la corrosion peuvent représenter un coût annuel estimé à 3 à 4 % du PNB. Raison suffisante pour en tenir compte lors du choix du système de montage des panneaux solaires. Et le choix est large dans ce domaine !

Structures de soutènement résistantes à la corrosion

Dans les zones rurales, la résistance à la corrosion des structures de soutènement est donc particulièrement importante pour obtenir une « récolte » d’énergie solaire aussi abondante que possible. Heureusement, dans le domaine des matériaux, l’innovation a permis de relever ce défi ; par exemple avec le développement de nouveaux revêtements et de nouvelles couvertures. Parmi toutes ces solutions, le MAGNELIS® fait figure de star ; enrichi au magnésium, c’est un revêtement pour l’acier qui assure une protection très durable. Le produit assure par exemple 25 années de protection sur l’acier. L’une des caractéristiques exclusives du MAGNELIS® est qu’il peut s’auto-réparer sur les bords de découpe, ces bords étant les plus vulnérables à la corrosion.

Et les installateurs solaires doivent même affronter un risque encore plus grand de propagation invisible de la corrosion. Il s’agit de fines fissures, particulièrement sensibles à la corrosion, qui peuvent apparaître sur les composants soumis à des contraintes mécaniques permanentes. Il est donc capital de toujours installer le système en respectant le manuel et le plan d’installation de sorte à limiter les contraintes. Un autre avantage du MAGNELIS® est que le revêtement s’étire en cas de déformation du métal. Le produit emprisonne le métal recouvert, créant ainsi une protection supplémentaire en cas de contrainte de tension ou de compression.

Esdec et MAGNELIS®

Chez Esdec, nous soumettons tous nos systèmes de montage à des tests intensifs de résistance à toutes les variantes de corrosion. En termes clairs, ceci signifie que les supports de montage de la gamme ClickFit pour toits ondulés sont enduits de MAGNELIS® ZM310. Les résultats montrent que le système est parfaitement adapté aux environnements à risque élevé de corrosion de classe C4, tel que défini par la norme internationale ISO 12944.

Pour toute la gamme ClickFit Evo, nous utilisons une visserie protégée et donc résistante à la corrosion. Les rails de montage sont en aluminium de classe 6000 et donc très résistants à la corrosion. Le matériau d’étanchéité utilisé pour les différentes fixations est en caoutchouc EPDM qui présente également une bonne résistance au vieillissement et rend le système particulièrement résistant à la corrosion. Même pour les vis, nous avons recherché le matériau le plus compatible avec MAGNELIS®, car l’acier inox standard provoque une corrosion électrolytique avec ce revêtement.

En bref, nos systèmes procurent une impression de sécurité et permettent de limiter le nombre de remplacements pendant l’entretien. Nous consentons de lourds investissements en R&D pour fournir les systèmes de montage les plus fiables. Tous conformes aux normes et standards actuels, ils dépassent souvent les attentes. Pour y parvenir, nous collaborons avec des organismes internationaux de contrôle et d’essai tels que KIWA, BDA, VDE, et UL.

Crochet de toit universel en acier Magnelis®

Nous utilisons l’acier MAGNELIS® pour fabriquer nos crochets d’amarrage universels, ce qui vous permet en tant qu’installateur de disposer d’un composant d’excellente qualité. Une petite quantité de magnésium est ajoutée pour la production de cette nuance d’acier, ce qui lui confère une série de propriétés exclusives:

  • La totalité de la surface de l’acier Magnelis® est protégée par un revêtement stable et durable.
  • L’acier Magnelis® présente une protection beaucoup plus efficace contre la corrosion que les autres revêtements moins riches en magnésium et l’acier galvanisé à chaud.
  • Une bonne protection du matériau grâce aux propriétés d’« autocicatrisation » de Magnelis® sur les bords de découpe de la surface.
  • L’acier Magnelis® nécessite un entretien réduit.
  • L’acier Magnelis® produit un impact sur l’environnement significativement inférieur à celui de l’aluminium, de l’acier inox et de l’acier zingué standard, il est conforme à la norme ROHS et 100 % recyclable.